*** Coup de folie, c’est pas fini…

(Harper’s Bazaar, Hollywood, 1962) On a tous une idée de la folie… On se plait souvent à parler de folie douce et joyeuse, à laquelle chacun prétend pour colorer sa vie. C’est joli et plaisant, surtout en opposition à une raison de plomb. Moi-même, j’ai toujours préféré les personnes un peu bancales, différentes, avec des…

Évaluez ceci :