*** Mes amis, mes amours, mes…

3_-Renee-Perle-jacques-henri-lartigue

(Renee-Perle-jacques-henri-lartigue)

C’est bon d’avoir des amis.
Il y a ceux qu’on côtoie au quotidien, ceux plus occasionnellement, et ceux plus rarement quand la distance entre en jeu.

Des amis, des vraies, j’en ai peu et je les aime profondément et inconditionnellement. J’ai toujours eu plus de chance en amitié qu’en amour.

En amitié, j’ai souffert de quelques déceptions, voir de trahisons. J’ai eu mal, j’ai pardonné. Mais dans l’ensemble mes bien-aimés sont des personnes formidables et édifiantes. Des relations de cœur précieuses que je chéris.

En amour -le mot même est démesuré par rapport aux relations que j’ai connues- j’ai eu beaucoup moins de chance. Quelques histoires, jolies parfois, décevantes souvent, vite essoufflées, toujours. Mon mariage mis à part, ça n’a jamais duré. Quand je m’ennuie, je m’en vais. Alors je suis partie. Un seul avait réussi à me retenir un peu et puis, la mort a joué les trouble-fête alors…

Je suis consciente d’avoir attiré à moi des hommes « bancales » parce que moi-même je n’étais pas très stable. Longtemps, l’amour et moi, avons eu du mal à nous faire confiance, à croire l’un dans l’autre ou quelque chose comme ça. Récemment encore, alors que depuis des mois un vent nouveau souffle dans ma vie, je me suis trompée. Une rencontre surprenante, joyeuse et plutôt séduisante s’est offerte à moi. Il y avait un hic. Un hic qui, dans le passé, ne m’avait jamais arrêtée mais qui, cette fois me posait problème. Le monsieur n’est pas libre. Cela m’a refroidie. J’ai voulu freiner avant d’aller plus loin et puis… J’ai craqué. Le hic- qui ne gênait que moi- loin de disparaître, a gonflé, gonflé, et finalement a pris toute la place. Juste eu le temps de m’extirper. Dommage mais c’est mieux comme ça. Bye, bye…

Et oui, dorénavant c’est moi qui veux prendre toute la place. Je suis la Reine de ma vie et je règne sans partage. Voilà mon désir le plus cher, vivre tout en entier, intensément à chaque instant.

Alors, OUI à l’Amour, mais au GRAND seulement !

Spéciale dédicace à Mister M., Malo, Pandi-Pandette, Mme Lapin et Melle M.

Publicités